fbpx
 

Le meilleur du chocolat

par | Fév 10, 2021 | Conseils nutrionnels | 4 commentaires

CHOCOLAT 🍫
Le mot magique, l’aliment préféré de beaucoup de personnes !
Et c’est très bien.
A condition d’avoir choisi un chocolat de qualité.

Il est important de choisir un chocolat noir, avec un minimum de 70% de cacao. Il peut alors être qualifié d’ »aliment-santé », en plus d’aliment plaisir.
Je vous explique pourquoi ci-dessous.

Beaucoup de cacao

Dans le chocolat, tout ce qui n’est pas cacao est sucre et lait : au plus il y a de cacao, au moins il y a d’ingrédients indésirables. D’où ce seuil minimum de cacao : 70%.

Vous pouvez consommer sans soucis 10gr /jour de chocolat noir avec 70 à 80% de cacao. Voir 20gr maximum. Pas plus, pas 100gr /jour qui serait excessif car il y a malgré tout des acides gras saturés et des sucres.

Pour les mêmes raisons, éviter le plus possible les chocolats au lait et tout autres chocolat fantaisie. Ils sont bons pour le palais, c’est tout !

Attention aux chocolats industriels qui sont en général beaucoup trop sucrés, trop gras, et avec des mauvais gras.

Et s’il est vrai qu’un chocolat noir contient moins de sucre que le chocolat au lait et le chocolat blanc.. restez vigilants et lisez les étiquettes ! En effet, certains industriels n’hésitent pas à ajouter beaucoup de sucre dans leur chocolat noir.

Privilégiez donc un chocolat avec un pourcentage de cacao élevé, avec un minimum de 70%. Désolée de me répéter, mais cela fait toute la différence 😉

Plus la teneur en cacao est élevée, plus la saveur du chocolat est amère. La variété et l’origine du cacao influencent également la saveur du chocolat, ainsi que la quantité de sucre ajouté.

Par contre, le chocolat noir contient habituellement plus de gras, étant donné sa teneur plus élevée en cacao, provenant principalement du beurre de cacao.
C’est une matière grasse végétale issue de la pression des fèves de cacao pour obtenir la poudre de cacao. Elle est classés dans les « bons » gras, principalement des graisses saturées.
Le beurre de cacao est une des graisses les plus stables connues, contenant des antioxydants naturels qui empêchent le rancissement et lui donnent une vie de stockage de deux à cinq ans.

Le chocolat peut également contenir des épices, des arômes comme de la vanille, des noix ou d’autres ingrédients, du sel et certains additifs tels que des agents émulsifiants (ex. lécithine, monoglycérides).

Mais ce n’est pas du chocolat si…

Si le produit contient un autre corps gras que le beurre de cacao, comme de l’huile hydrogénée, de l’huile de coprah ou de l’huile de palme. Un produit ne peut pas non plus être appelé chocolat s’il contient un arôme imitant le goût du chocolat ou celui du lait.
Un petit truc : il portera un autre nom tel que « friandise chocolatée ».

Les bienfaits sont dans le cacao

J’ai une excellente nouvelle pour vous : en cas de fringale, rien de tel que quelques carrés de chocolat bien noir !
Le cacao est bourré de bienfaits : il contient de nombreuses molécules ayant une action bénéfique pour notre organisme.

Le chocolat noir contient notamment des fibres, du fer, du cuivre, du manganèse, du magnésium, du zinc et du phosphore. Il contient également de la caféine.
De façon générale, plus le pourcentage de cacao est élevé, plus le chocolat est riche en éléments nutritifs.

Un des bienfaits les plus connus du chocolat est son effet antioxydant.
De nombreuses études ont démontré que le cacao renferme une quantité significative de polyphénols. Ces molécules, de la famille que celles contenues notamment dans le thé vert et les petits fruits, pourraient s’avérer bénéfiques pour la prévention de certains cancers.

Il est scientifiquement prouvé que le chocolat noir a des effets positifs marqués sur la production de sérotonine, appelée l’hormone du bonheur 🤩
Un bon taux de sérotonine permet d’éviter les pulsions, diminue l’attirance pour Ie sucré et module l’irritabilité. Mesdames, c’est une des raisons pour lesquelles vous avez envie de chocolat avant vos lunes rouges 😉

Contre toute attente, le chocolat noir a aussi des propriétés anti-surpoids car il améliore le profil lipidique et stimule la satiété.
Les principes actifs du cacao (les flavonoïdes) sont par ailleurs puissamment antioxydants, anti-inflammatoires et immuno-modulateurs.

N’oublions pas ses effets protecteurs contre Ie diabète et les risques cardiovasculaires : le cacao améliore la tension artérielle et favorise la vasodilatation.
La théobromine, trouvée en grande quantité dans la fève de cacao et dans la poudre de cacao crue, est une molécule aux effets énergisant et stimulant, avec une action longue et douce – donc plus intéressant que la caféine par exemple !

Et enfin, de nombreuses études sérieuses et fiables ont prouvé qu’une consommation régulière de chocolat noir est associée à des effets cognitifs positifs et des effets anti-dépresseurs.
Le chocolat noir élève plus l‘humeur qu’une pomme ! A bon entendeur….

À ce jour, on tend à dire qu’une petite quantité de chocolat noir à 70 % de cacao par jour, soit environ 10 g, associée à une alimentation équilibrée, est adéquate pour profiter des effets bénéfiques du cacao.
Et comme en plus, croquer deux carrés de chocolat noir, c’est bon pour le moral, ce serait vraiment dommage de s’en priver !

Pour mieux acheter

Quand vous achetez du chocolat, choisissez un chocolat avec une liste d’ingrédients naturels courte : au plus court, au mieux.
Et évitez le chocolat dont le premier ingrédient est le sucre, tout comme le chocolat contenant des édulcorants (ex. maltitol, stévia).

Vous pouvez aussi vous tourner vers les éclats de fève broyés et crus pour agrémenter vos préparations, desserts, boissons, yaourts végétaux, etc…

Et la poudre de cacao cru, le must car les nutriments n’ont pas subi de transformations dues à la chaleur.

Pour une plus grande garantie de qualité, privilégiez l’achat en magasin bio ou chez des chocolatiers. Mais on peut aussi trouver de bons chocolats avec de forts taux de cacao dans certaines marques vendues en grandes surfaces.
Encore une fois, lisez bien les étiquettes.

Apprendre à l’aimer

Bien sûr, tout cela sous-entend évidemment que vous appréciez le chocolat noir… Si ce n’est pas le cas, il est temps d’entamer la transition.

Commencez par ne plus acheter de chocolat au lait, et prenez régulièrement un petit morceau de chocolat noir classique (autour de 45%).
Au fil des mois, passez au noir de noir (55%), puis au 70%.
L’astuce : le Galler et le Lindt gardent une saveur douce par rapport à d’autres chocolats à 70% plus amers.

Et, comme pour tout nouvel aliment, s’il y a réticence, rappelez-vous qu’il est important de prendre 2 bouchées d’affilée pour une meilleure accoutumance.

Quant au chocolat au lait, gardez en tête que la présence de protéines du lait bloque l’absorption des polyphénols qui sont la richesse santé du chocolat.

Patience, si ce n’est pas déjà le cas, vous arriverez très vite à apprécier un bon chocolat noir.

Régalez-vous !
😋🤩

.

Me contacter

Vous souhaitez prendre rendez-vous pour une consultation ?

Consultation possible en présentiel à Waterloo et à Rhode Saint Genèse – mais aussi en ligne, via Zoom ou WhatsApp.

mail : nutrition@isabellefrancois.com

WhatsApp : +32 474 96 06 04